Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

La Région investit plus de 14,5 M€ pour soutenir l’emploi, le développement économique et l’innovation

La Commission permanente du Conseil régional du Grand Est de ce vendredi 13 juillet 2017, placée sous la présidence de Philippe RICHERT, a attribué plus de 14,5 M€ pour soutenir plus de 300 dossiers économiques et innovants pour le territoire et son développement. 

Ces aides régionales contribuent à la création ou au maintien de 635 emplois.

Soutenir le développement des entreprises et des structures associatives
Pour accompagner le développement économique et contribuer à créer ou à maintenir des emplois, la Région attribue des aides à plusieurs entreprises et structures du Grand Est, parmi lesquelles :

  • une aide de 200 000 € à Groupe6TM, entreprise de presse spécialisée, dans le cadre de son développement sur Metz (57). Ce projet permettra la création de 50 emplois d’ici 2 ans.
  • 375 000 € ont été attribués pour l’implantation d’une 2ème unité de production au sein de l’entreprise SNF Coagulants, à Carling (57). Leader mondial dans la fabrication de polyacrylamide (coagulants organiques utilisés notamment pour le traitement des eaux, l’extraction de minerais, pétrole, etc.), l’entreprise va créer 25 nouveaux emplois avec ce projet.
  • le Centre Européen d’Etudes Japonaises (CEEJA), situé à Kientzheim (68), a bénéficié d’une aide régionale de 267 000 € pour son programme d’actions 2017. L’objectif de l’association est de développer les relations entre l’Alsace et le Japon, autour de trois volets : la recherche académique, la culture et la promotion économique et touristique.
  • 192 475 € ont été attribués à l’Association Champardennaise pour la Promotion et la Performance de l’Industrie (ACAPPI), basée à Reims (51), pour l’animation des « plans de Progrès » 2017 autour des filières industrielles forges, fonderies et industries connexes au champagne. L’association a été créée pour assurer la promotion, le développement et la montée en gamme des industries champardennaises et travaille à une extension à l’échelle du Grand Est.

Focus sur le Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE) 
Afin d’aider les exploitations agricoles du Grand Est dans leurs projets d’investissements, la Région a mis en place un Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE). Ce dispositif permet aux agriculteurs d’améliorer leur performance économique, environnementale ou sociale, quelle que soit la filière agricole. Une aide de plus d’1,55 M€ a été votée pour accompagner 167 projets au titre d’un appel à projets lancé dans le cadre du PCAE.
L’appel à projets porte sur la modernisation des bâtiments d’élevage et/ou la diversification des exploitations, ainsi que sur la transformation des productions à la ferme et la commercialisation.

Aider la création et la reprise d’entreprises
Pour soutenir le maintien d’emploi dans le cadre de la transmission/reprise et de la création d’entreprises, la Région a voté une aide de plus d’1,34 M€ pour 59 dossiers, avec notamment :

  • 50 300 € attribués au Réseau Initiative Grand Est (IGE) pour soutenir son programme d’actions 2017. Le Réseau IGE regroupe 27 Plateformes d’Initiatives Locale (PFIL) sur le territoire du Grand Est. Outils d’accompagnement et d’ingénierie financière au service de la création, de la transmission et du développement d’entreprises nouvelles, les PFIL soutiennent chaque année 1 100 entreprises représentant 2 500 emplois créés et maintenus.
  • Afin d’accompagner les opérateurs de la création/reprise d’entreprises dans le Grand Est jusqu’à fin 2017, la Région a octroyé une aide totale de près d’1,2 M€, répartie comme suit :

 - Sur le territoire alsacien : 160 000 € pour les 7 PFIL, 37 500 € pour Alsace Active, 40 000 € pour l’ADIE.

- Sur le territoire lorrain : 124 500 € à la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Grand Est, 27 500 € à Lorraine Active et 637 050 € aux PFIL, réseaux consulaires et structures indépendantes lorraines.
- Sur le territoire champardennais : 47 500 € pour l’ADIE et 102 500 € pour Champagne Ardenne Active.

La Région lance 2 Appels à Manifestations d’Intérêt (AMI) intitulés « Grand Est Entreprendre #Parcours » et « Grand Est Entreprendre #Financement », pour organiser l’offre d’accompagnement et de financement pour la création/reprise d’entreprises dans le Grand Est à partir du 1er janvier 2018. Une enveloppe de 6 M€ sur 2 ans (2018/2020) a été attribuée pour la mise en oeuvre de ces AMI.


Promouvoir l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)
En accompagnant le secteur de l’ESS, la Région contribue à des emplois durables et non délocalisables. Ainsi, par exemple :
- 13 futurs salariés-associés du Grand Est ont bénéficié d’une bourse régionale individuelle dont le montant global s’élève à 44 500 €, permettant notamment la création de deux nouvelles Société Coopératives de Production (SCOP), à Reichstett (67) et à Plesnois (57), à la suite d’une liquidation judiciaire, ainsi que la création d’une nouvelle SCOP à Cernay (68).
- Une aide totale de 108 000 € a été accordée à 5 associations du Grand Est dans le secteur de l’ESS, afin de permettre la création de 5 nouveaux emplois CDI.
- Dans le cadre de l’appel à projets « Innovation sociale », la Région a attribué une aide de 68900 € pour soutenir 5 projets portés par des structures alsaciennes et portant sur les thématiques de la santé et du bien-être. 
Parmi ces dossiers, figurent notamment 3 projets destinés aux personnes en situation de handicap :

- la création d’une application numérique appelée « Navi Rando », permettant aux personnes en situation de handicap de découvrir les châteaux forts d’Alsace par la pratique de la randonnée pédestre adaptée.

- Le développement et la commercialisation d’une application d’alerte et de gestion de crise, destinée notamment aux sourds et malentendants qui pourront ainsi porter secours plus efficacement aux « entendants ».
- L’édition de kit d’activités créatives pédagogiques adaptées aux personnes en situation de handicap mental.

Accompagner l’innovation
Parmi les dossiers innovants votés ce jour en commission permanente, on peut notamment citer :

  • 258 000 € attribués à la société Solvay à Dombasle-sur-Meurthe (54), pour le projet P3CI (procédé de captage et concentration du CO2 pour valorisation industrielle). L’objectif est de développer une technologie innovante de capture et de concentration du CO2 issu de fumées de combustion, pour le valoriser dans des marchés à forte valeur ajoutée. Ce projet qui s’inscrit dans la démarche d’Usine du futur a été labellisé par le pôle de compétitivité Materalia. Grâce à ce procédé de CO2 recyclé, Solvay pourra réduire considérablement ses émissions de gaz à effet de serre, déployant ainsi une filière de chimie verte. Cela permettra également la pérennisation des 550 salariés de l’entreprise.
  • Une aide régionale de 780 000 € pour le projet Bioprolor 2, porté par l’Université de Lorraine et 5 partenaires privés dont le groupe BASF, leader mondial de la chimie. Il s’agit de développer et de produire des substances d’origine naturelle, destinées aux marchés à forte valeur ajoutée de la cosmétique, de la pharmacie, de l’agrochimie et plus généralement de la chimie de spécialité. Bioprolor 2 contribue à structurer la filière de chimie verte, source d’emplois et de création d’entreprises.

Les « plantes à traire » développées par l’entreprise Plant Advanced Technologies, qui fait partie du consortium pour Bioprolor2 - © P Bodez – Région Grand Est
Source : Communiqué Région Grand Est

EN SAVOIR PLUS
http://www.alsacechampagneardennelorraine.eu/



Don't be the product, buy the product!

Schweinderl